En 2014, on était encore tout jeune et plein d’espoir. On vous avait concocté plein de bonnes choses :

  • Des formations toutes prêtes et recyclables
  • Des services de mise en relation
  • Des aides à la recherche de stage
  • Etc.

Seulement voilà, le monde du numérique évolue en permanence, et même si nous étions plein de bonne volonté, ça ne suffisait pas…

Mais vous avez fait quelque chose de super : vous nous avez appelé et vous nous avez donné notre chance. Vous nous avez demandé : « Est-ce que c’est possible de… »

Et nous, à cette époque, on sortait faire du réseautage, on participait aux événements de la ville, on rencontrait du monde… donc en réfléchissant un peu, on était capable de vous répondre « Oui, c’est possible, mais pas tous seuls. »

C’est à ce moment-là que sont nés les partenariats de confiance. Et que tout a commencé.

Alors voilà : on a beaucoup réfléchi à ce qu’on voulait mettre sur cette page. A ce qu’on voulait vous proposer. On a pensé à des tas d’idées ! Mais ces idées, c’était les vôtres, pas les nôtres…

  • Développer un jeu vidéo pour la collection permanente du Musée d’Aquitaine, et un autre pour une collection temporaire
  • Intervenir dans les espaces jeunes de Libourne, Coutras, … ou dans des médiathèques pour y effectuer des formations sur la création de jeux vidéo, avec la Communauté d’agglomération de Libourne
  • Mettre en place un service amélioré d’aide à la recherche de stages, y compris les stages découverte pour les élèves en classe de 3ème
  • Participer à des ateliers d’écriture interactive
  • Transformer un livre en jeu
  • Participer à des forums emplois dans des salons, ou des écoles, pour aider les étudiants à mieux s’orienter plus tard… et rassurer les parents qui pensent que leur enfant est fou de vouloir travailler dans le monde du jeu vidéo…
  • Animer une conférence sur les différents métiers du numérique
  • Etc.

Et tout ceci n’est qu’un bref aperçu de toutes les demandes qui nous ont été faites en 3 ans d’existence. Certaines ont été réalisées, d’autres étaient trop ambitieuse et n’ont pas abouties. D’autres encore sont toujours en cours de développement…

Mais aujourd’hui, ces demandes et ces expériences nous permettent d’affirmer ceci avec des épaules plus solides : vous avez un projet vidéoludique ? Appelez-nous.

FLAT226